DECA

Quelles modalités de récupération post crise Dévonien-Carbonifère ?

Durée : 2021 - 2023
Programme : INSU TelluS (programme INTERRVIE)
Portée : Nationale
Paléozoïque
Biodiversité
Paléoenvironnements
Paléobotanique
Paléontologie
Géochimie

La limite Dévonien-Carbonifère (-359 Ma) correspond à une période de crise biologique majeure, touchant les milieux marins et terrestres. Le projet DECA propose d’explorer les modalités de récupération post-extinction à travers l’étude de la diversité systématique et fonctionnelle des plantes et des vertébrés marins. L’étude se focalisera principalement sur la région de la Montagne Noire (Hérault), internationalement connue pour ses affleurements du Dévonien et Carbonifère. Les données seront complétées par la prospection de gisements paléogéographiquement proches (Irlande), et potentiellement favorables pour les plantes au plus près de la limite D-C. Il regroupera les compétences en paléontologie animale, paléobotanique, sédimentologie et géochimie de chercheurs de trois UMR montpelliéraines (AMAP, ISEM & Géosciences). Le couplage de données taxonomiques et fonctionnelles permettra une approche intégrative originale de la dynamique de récupération. L’étude conjointe des plantes terrestres et des vertébrés marins permettra non seulement de comparer la réponse de deux groupes d’organismes différents mais aussi d’analyser la dynamique de récupération (résilience ou refonte des écosystèmes) à la fois en milieu marin et continental.

COLLABORATIONS

  • Institut des Sciences de l'Evolution (ISEM), UMR 5554, Montpellier
  • Geosciences, UMR 5243, Montpellier.