Équipe COMMUNAUTE - Ecologie et diversité des communautés végétales

L’équipe COMMUNAUTE est résolument centrée sur l’échelle de la communauté végétale qui est abordée dans toute sa complexité biotique. Elle a pour objectif d’évaluer la diversité des stratégies écologiques des espèces végétales en lien avec le fonctionnement et la dynamique des communautés. L’originalité de la démarche repose sur la prise en compte explicite du rôle de la variation intra-spécifique des traits écophysiologiques et architecturaux (aériens et souterrains) dans la diversité fonctionnelle de la communauté. Nous espérons apporter un éclairage original sur cette problématique par l’étude de l’expression des stratégies écologiques le long de gradients environnementaux (e.g. altitudinaux) et de perturbation (anthropisation, successions). Une des ambitions appliquées de nos recherches est d’identifier les services environnementaux et les mécanismes de résilience écologique des écosystèmes étudiés (mangrove, forêt tropicale humide, végétation andine, forêt tempérée de montagne).

Les services environnementaux ciblés incluent la séquestration du carbone, la stabilisation des pentes, la protection des littoraux des turbulences hydrodynamiques extrêmes. Les études de terrain visent à caractériser la réponse des agro- et écosystèmes aux fluctuations de leur macroenvironnement (climat, perturbations), à évaluer l'importance des interactions biotiques dans leur dynamique, ainsi qu’à caractériser leur capacité à modifier leur environnement physique local (propriétés édaphiques, micro-climat). La caractérisation de la structure et du fonctionnement des agro- et écosystèmes, en particulier forestiers, s’appuie (i) sur des dispositifs de terrain dans différentes régions, tropicales notamment, dont certains permettent des suivis permanents (Guyane, Afrique centrale, Inde, Nouvelle-Calédonie), et (ii) sur la mise en oeuvre d’outils et de méthodes innovantes de télédétection et leur couplage avec la modélisation de la dynamique de ces systèmes