Biologie végétale

A l'Université de Montpellier (UM), l'unité est fortement impliquée dans les enseignements de Biologie végétale dispensés :

en Licence

en Master mention Biologie Ecologie Evolution (B2E) .

Enseignement supérieur - Licence

Histoire des végétaux et des environnements naturels
Les interventions en paléobotanique dans ce module de licence (L2) focalisent sur l'origine et la diversification des plantes terrestres au Paléozoïque et sur l'évolution végétale au Mésozoïque.
: Anne-Laure Decombeix, Brigitte Meyer-Berthaud, Nicholas Rowe
La diversité des végétaux actuels et fossiles
Ce module est une unité d'enseignement de L2 au sein de laquelle est présenté l'ensemble de la diversité du règne végétal. Selon une approche phylogénétique, sont abordées successivement les algues, les bryophytes s.l., les ptéridophytes et les Spermatophytes. Sont ainsi discutées les diverses notions liées à l'origine et à l'évolution de chaque groupe, à la reproduction, à la morpho-anatomie fonctionnelle, à la phylogénie et aux cycles biologiques.
: Christine Heinz, Thomas Silberfeld
Biomécanique, Biologie fonctionnelle et Biomimétisme : La biomécanique, la biologie fonctionnelle et le biomimétisme ainsi que l'évolution des formes de croissance sont des thèmes développés dès la deuxième année de licence et approfondis en master, mention B2E. Sont mises en exergue les approches biomécaniques et fonctionnelles de l'étude de l'évolution des plantes.
: Nicholas Rowe
Outils et techniques de communication (L2 PréPAC) Parcours Chimie
Présentation des grandes familles aromatiques avec leurs caractères pratiques d'identification, les espèces principales d'intérêt et étude pratique de plantes types. Mise en évidence des relations entre la partie utile récoltée et l'organisation du végétal et ses conséquences sur le développement de la plante et sa culture.
: Yves Caraglio
Diversité morpho-anatomique des Angiospermes
Les interventions en paléobotanique dans ce module de licence focalisent sur l'origine et la diversification des plantes terrestres au Paléozoïque et sur l'évolution végétale au Mésozoïque.
: Christine Heinz, Thomas Silberfeld
Spermaphytes : Phylogénie et Floristique
En L3, l'évolution des plantes à graines (ou spermaphytes) est traitée en expliquant l'apparition des caractères et leur héritage au cours du temps. L'ensemble de l'arbre phylogénétique est ainsi parcouru, et les spécificités des grandes familles, en particulier des Angiospermes (plantes à fleurs), sont discutées en lien avec leur histoire évolutive et leur écologie. Les étudiants appliquent cette démarche de caractérisation et d'analyse évolutive au travers de la constitution d'un herbier. En parallèle ils sont initiés à la détermination à l'aide de flores.
: Christine Heinz, Thomas Silberfeld
Diversité des Plantes à fleurs
Une initiation à la détermination et la reconnaissance des plantes à fleurs est proposée dès le L2 en optionnelle. Séances en salle, au cours desquelles de fines observations à la loupe sont menées et où des flores adaptées et récentes sont utilisées, alternent avec des sorties de terrain.
: Yves Caraglio, Christine Heinz, Jérôme Munzinger, Thomas Silberfeld
Architecture et Morphogenèse des plantes
L'architecture et la Morphogenèse des plantes sont introduites en L3 dans une unité d'enseignement dite de spécialités et plus développée en master B2E. Les enseignements théoriques et pratiques en architecture des plantes constituent un approfondissement en morphologie et en anatomie dont la finalité est d'analyser la plante entière. Des outils de description sont donnés afin d'interpréter les propriétés des axes de la plante et les règles de ramification permettant de traduire l'organisation des plantes et notamment des arbres. Un stage de terrain de trois jours permet d'appliquer sur le terrain les outils acquis à partir de projets réalisés en binôme. Il met en œuvre plusieurs volets complémentaires : l'utilisation du dessin scientifique et la description de la structure ; l'étude des règles de construction de la plante ; l'étude pratique des adaptations morphologiques et fonctionnelles ; l'analyse architecturale d'une plante ; la reconnaissance des grandes familles du règne végétal.
: Yves Caraglio, Christine Heinz, Thomas Silberfeld

Enseignement supérieur - Master

Paléoenvironnements et évolution végétale
Ce module de master s'intéresse à l'évolution des plantes et des paléoenvironnnements depuis la conquête des continents au Paléozoïque jusqu'à la domestication des plantes par l'homme. Il comprend une partie théorique et une partie pratique avec collecte de fossiles sur le terrain et initiation aux méthodes d'étude en paléobotanique à partir de ce matériel.
: Anne-Laure Decombeix, Brigitte Meyer-Berthaud
Caractérisation du fonctionnement des arbres tropicaux
La diversité biologique est aussi présentée dans le fonctionnement des plantes et notamment dans les modes d'édification des grands arbres tropicaux.
En master, sont présentées les différentes stratégies de protection apicale des tiges ainsi que les expressions de la notion d'unité de croissance avec un aspect concret sur des échantillons de plantes tropicales. L'ontogénèse des arbres permettra d'aborder les notions d'unité architecturale et de réitération et de comprendre comment ces processus participent à la mise en place des grandes cimes d'arbres tropicaux. L'interaction entre les structures végétatives et reproductrices sera étudiée en travaux pratiques sur des systèmes ramifiés d'arbres tropicaux. Les notions de croissance et de compétition en peuplement seront abordées sur des cas simples.
: Yves Caraglio
Adaptations végétales tropicales
Ce module de master a comme objectif d'explorer la diversité des formes de vie et des adaptations morphologiques et fonctionnelles des plantes vivant dans les régions tropicales. Chacun des grands types biologiques sera analysé (arbre, herbes, lianes, épiphytes, hémi-épiphytes, etc.) afin d'en comprendre l'architecture et les modes de développement, et d'étudier les particularités de leur fonctionnement. Une réflexion comparative tentera de définir la nature des adaptations qui ont permis à ces plantes d'occuper l'ensemble des niches disponibles. Un accent particulier est mis, dans une perspective évolutive, sur l'étude des propriétés bio-mécaniques in situ qui caractérisent certaines d'entre elles.
: Yves Caraglio, Nicholas Rowe
Gestion des arbres et des milieux forestiers
Cet enseignement propose en M2 des notions d’architecture végétale et de développement dans le cadre d’un diagnostic de l’état des arbres et de leur fonctionnement en vue d'une gestion adaptée aux objectifs. La considération et la gestion des arbres répondent à différents critères selon les contextes considérés.
(1) Généralités sur la morphologie et les notions d’architecture de l’arbre, (2) Trajectoires de vie de l’arbre, formes d’attente (3) Traumatismes (compétition, taille, bio agresseurs) et réactivités des architectures (4) Travaux pratiques sur le diagnostic d’arbres forestiers, fruitiers et urbains.
: Yves Caraglio
Biodiversité végétale tropicale
Master 1, parcours BIOGET, UE Biodiversité végétale tropicale : Cette UE a pour objectif d'introduire les étudiants à la diversité des plantes dans les milieux tropicaux, tant d'un point de vue botanique et morphologique que fonctionnel. Les enseignements incluent : 1) une introduction à la biodiversité tropicale et à son observation, 2) la diversité taxonomique et phylogénétique, les grandes familles tropicales, 3) les formes de vie des plantes tropicales (morphologie et anatomie, architecture), 4) des notions d'écophysiologie (diversité des composés phénoliques, lien avec adaptation et répartition), 5) de l'écologie fonctionnelle (notions générales, réponses aux gradients environnementaux, spécialisations, succession végétale), 6) la diversité des interactions biotiques, 7) des notions de coévolution (symbioses, systèmes de reproduction, dispersion).
: Yves Caraglio, Jérôme Munzinger, Thomas Silberfeld
Formation des enseignants en Sciences de la Vie et de la Terre
Le département Biologie-Ecologie de l'Université de Montpellier héberge deux parcours de préparation aux concours de l'enseignement secondaire en Sciences de la Vie et de la Terre : d'une part le Master "Métiers de l'Education, de l'Enseignement et de la Formation en SVT" (MEEF-SVT), préparant au CAPES de SVT, et d'autre part le Parcours ACCES du Master B2E, préparant aux épreuves de l'agrégation externe de SVT. L'offre scientifique offerte dans ces parcours accorde une large place à la biologie végétale, dans toute la diversité de ses échelles (molécule, cellule, organisme, population et écosystème) et de ses disciplines (morpho-anatomie, physiologie, écologie des communautés, évolution, biologie des interactions biotiques...). Au-delà des aspects méthodologiques et scientifiques dispensés en lien avec les spécificités des épreuves des concours, la formation de futurs enseignants à la culture naturaliste large reste une priorité, et passe par des enseignements diversifiés, autant que possible ancrés dans la pratique et l'observation du réel, en salle de TP comme sur le terrain.
: Thomas Silberfeld