Nouvelles approches méthodologiques pour l'évaluation de la biomasse forestière à partir des données satellitaires et de terrain en Afrique Centrale (BIOFORAC)

Programme : GEOFORAFRI du Fonds Français pour l'Environnement Mondial (FFEM)
Durée : 2013 - 2014

Mots clés

Biomasse forestière, dynamique forestière, THRS Pléiades, méthode FOTO, traitement d'images

Résumé

Le projet BIOFORAC consiste à prendre en compte des données satellitaires et des mesures de terrain pour le développement de méthodologies pour le suivi à large échelle de la dynamique structurelle – incluant les niveaux de biomasse (carbone) – des forêts denses humides d'Afrique centrale. Nous développerons des outils et méthodes permettant une identification spatialement explicite des grands types forestiers en Afrique Centrale ainsi qu'une caractérisation spatiale et temporelle de la structure et des niveaux de biomasse. Les objectifs spécifiques sont :

  • Développer des nouvelles méthodes de caractérisations texturales des images de télédétection, de classification non line?aire.
  • Tester les approches photogrammétriques multi-angles sur la base d'images Pléiades.
  • Modéliser à l'aide du logiciel DART, le lien entre la structure forestière et la réponse des capteurs de différentes résolutions spatiales et temporelles (Modis, GeoEye, Pléiades, Spot) : Etude de sensibilité aux paramètres instrumentaux (atmosphère, angle d’acquisition, capteurs satellitaires) ; Etude de sensibilité aux paramètres empiriques (structure incluant des niveaux de biomasse et des types phénologiques).
  • Valider les méthodes développées avec des données d'inventaires forestiers et des images satellites à diffe?rentes résolutions.
  • Sensibiliser des étudiants et des chercheurs de la région a? la télédétection et à la modélisation (DART).
Les résultats attendus sont :
  • Une approche méthodologie intégrée, basée sur des données multi-sources (de la placette a? la région) permettant une extrapolation spatiale des paramètres forestiers.
  • Enrichissement d'un jeu de données (placettes et images) dans la perspective d'une cartographie régionale de la biomasse forestière.
  • Renforcement des capacités locales en modélisation et télédétection dans le cadre des problématiques REDD+.

Collaborations

  • UMI UMMISCO, Université de Yaoundé (Cameroun)
  • ENS, Université de Yaoundé 1 (Cameroun)