Evaluation de la faisabilité d'une GEstion Multi-échelles d’un ravageur invasif Bactrocera DOrsalis sur manguier à La Réunion, incluant la Technique de l’Insecte Stérile (GEMDOTIS)

Programme : AFB - Agence Francaise pour la Biodiversité
Durée : 2019 - 2022

Mots clés

mouche des fruits; biocontrôle; plantes de service; technique de l'insecte stérile;

Résumé

La Mouche orientale des fruits, Bactrocera dorsalis, redoutable ravageur invasif des cultures horticoles au niveau mondial, a été détectée en 2017 à La Réunion. Elle a aussitôt causé des dégâts considérables sur mangues, ce qui a entraîné une augmentation de l’utilisation de produits phytosanitaires, outre ceux déjà utilisés dans les vergers. Le projet GEMDOTIS a été construit pour répondre à cette problématique, en unissant les compétences de chercheurs en lien avec les agents du développement et les producteurs de mangues. GEMDOTIS se situe dans un cadre de Protection Agro-Ecologique des Cultures (PAEC) dont l’application sur le terrain implique d’adopter une stratégie de mise en oeuvre ordonnée de pratiques et une démarche systémique et participative, à l’échelle de l’exploitation ou du paysage. L’objectif du projet (2020-2022) est d’étudier la combinaison de pratiques agroécologiques (dont la Technique de l’Insecte Stérile, TIS) dans une approche multi-échelles dans une zone de production de mangues. Il repose sur quatre pôles : a) acquisition de connaissances bioécologiques sur B. dorsalis à La Réunion ; b) expérimentation de pratiques agro-écologiques (prophylaxie, couvertures, plantes pièges, piégeage...) destinées à réduire les populations de mouches ; c) étude de la faisabilité de la Technique de l’Insecte Stérile (TIS) notamment avec l’apport de la modélisation ; d) étude en milieu producteur de l’acceptabilité de l’approche et évaluation de son coût.
Projet porté par le Cirad, en partenariat avec la Chambre d’agriculture, l’ARIFEL, le réseau DEPHY Ferme Mangue, le GIEE Grand Fond, les producteurs de mangues et l’INRA. Soutien financier de l’AFB-ODEADOM dans le cadre de l’appel à projets ECOPHYTO 2018, action 27 « Construire avec les outre-mer une agro-écologie axée sur la réduction de l’utilisation, des risques et des impacts des produits phytopharmaceutiques.
Autres partenaires financiers : Europe (FEADER), Région Réunion, Département Réunion, CIRAD

Collaborations

  • UMR PVBMT (île de la Réunion)
  • UR HORTSYS (île de la Réunion)
  • UMR INNOVATION (INRA)