Espèces végétales Rares et Menacées des sites miniers (ERMines)

Programme : CNRT - Nickel et son Environnement
Durée : 2019 - 2022

Mots clés

Nouvelle-Calédonie ; IUCN Red List ; conservation ; taxonomie

Résumé

La Liste Rouge de l’UICN montre que 43% des 1160 espèces de Nouvelle-Calédonie évaluées jusqu’à présent sont menacées d’extinction à plus ou moins long terme. Le projet ERMines vise à identifier les espèces les plus menacées par les activités minières. Il est proposé d’opter pour une approche géographique, et, à travers une analyse de l’ensemble des données disponibles sur la flore, de mettre à jour les taxons considérés comme EN ou CR, voire éteints (EX) sur les massifs miniers exploités. Ce projet permettra également d’identifier les lacunes taxonomiques actuelles afin de nourrir les travaux de recherche futurs. Il a également pour ambition de rassembler le corpus des connaissances disponibles sur les moyens de conservation des taxons les plus rares et menacés.

Collaborations

  • Institut Agronomique néo-Calédonien (IAC)
  • Endemia