Offres d'accueil

Offre N° : PRS-18-175

Simulation d’images virtuelles de télédétection par transfert radiatif (modèle DART développé par le CNES) à partir de scènes de maquettes de palmiers modélisant l’architecture du genre Raphia.

Mots clefs : architecture,palmier,simulation,télédétection, (image satellite, lidar)

Type d'accueil : Stage Master 1
Lieu d'accueil : AMAP Montpellier
Période d'accueil : Mars à Septembre    Durée d'accueil : 4 à 6 mois
Profil recherché : Niveau Master : STIC Environnement, Ingénieur forestier, Télédétection...
Laboratoire d'accueil :
UMR CIRAD-CNRS(5120)-INRA(931)-IRD(123)-Université Montpellier 2,"Botanique et bioinformatique de l'architecture des plantes"

Descriptif détaillé de l'offre :
Objet de l'offre :
Problématique :
Les palmiers sont une des familles de plantes les plus utiles, fournissant sous les tropiques, de nombreux avantages économiques, écologiques et sociétaux. L'espèce Hookeri du genre Raphia est la plus largement utilisée et importante d'Afrique. Cependant, la pression anthropique a des impacts négatifs au niveau local et régional sur les Raphias et aucune estimation des paramètres de base (nombre d’individus, biomasse …) n’a été entreprise. En condition naturelle, ces Raphias se regroupent en forêts marécageuses appelées Raphiales où les couronnes sont imbriquées. De plus, les palmiers, peuvent être très complexes, imbriqués voire partiellement superposés, que ce soit en milieu naturel (forêts tropicales), en zone semi-anthropisée ou même en plantation.
Hors cette complexité (palmiers et végétations imbriqués) fait qu’il est très difficile d’inventorier précisément les palmiers sur les images de télédétection.

Afin de mieux appréhender la complexité des Raphias en forêt, l’objectif du stage proposé est de générer des images de Raphias virtuelles 3D dont on pourra faire varier plusieurs paramètres (hauteur, densité des individus) pour « coller » à la réalité jusqu à obtention d’une image proche de la réalité.

Descriptif du stage :
Dans un premier temps, l’étudiant-e travaillera avec un spécialiste de la modélisation des palmiers pour modéliser l’architecture des palmiers Raphia. Ce travail se fera à partir de données issues terrain ou du Lidar terrestre à travers le modèle PRINCIPES dans la chaîne logicielle AmapStudio (XPlo et Simeo, http://amapstudio.cirad.fr/soft/principes/start,). Des scènes de peuplement de Raphias en « condition réelles » seront également produites à travers AmapStudio.
Dans un deuxième temps, deux types d’images virtuelles pourront être produites à partir des scènes :
- LandSim3D (appui de Marc Jaeger) permettra de simuler des images au niveau du paysage.
- Modèle de transfert radiatif DART (http://www.cesbio.ups-tlse.fr/us/dart.html, permettra de simuler des images de télédétection (drone et satellite).

Enfin, une base de données d’images virtuelles sera créée correspondant à des combinaisons des paramètres observés sur le terrain (âges, densités de plantation…). Ces images seront destinées à l’apprentissage de réseau de neurones pour la reconnaissance et le dénombrement des Raphias.

Détail de l'offreMaster2019.docx

Connaissances requises :

- connaissance en télédétection ou traitement d'images
- Aptitudes au travail en interdisciplinarité