Actualités

30/11/2018

Soutenance de thèse de David Bruy

Résumé :
Par une approche combinant architecture des plantes, traits fonctionnels, taxonomie, phylogénie et données environnementales, cette thèse analyse l'histoire évolutive de la monocaulie en Nouvelle-Calédonie. Les monocaules sont des plantes autoportantes ligneuses dont les fonctions majeures sont assurées par une seule tige apparente. L'évolution répétée de la monocaulie en Nouvelle-Calédonie, issue d'au moins 31 événements d'apparition, est l'un des cas les plus remarquables de convergence en milieu insulaire. Cette évolution de la monocaulie est fortement associée aux forêts denses humides et au substrat ultramafique, et semble avoir contribué à la diversification des lignées par des phénomènes de partitionnement de niche. La monocaulie est fortement corrélée à plusieurs traits démontrant une stratégie bien définie liée à des contraintes majeures dans la coordination fonctionnelle. Au vue de ces caractéristiques fonctionnelles et environnementales, plusieurs hypothèses sont proposées pour expliquer la remarquable convergence vers la monocaulie en Nouvelle-Calédonie.
 Retour aux actualités