Trainee Positions

Position N° : PRS-18-165

Communication visuelle et olfactive chez le frelon asiatique: étude de signaux sélectifs chez des plantes carnivores attractives

Keywords : Communication plantes-insectes, espèce envahissante, plante carnivore, écologie du comportement, contrôle biologique, piège biomimétique, Vespa velutina, Apis mellifera, Sarracenia

Type : These
Place : 15 septembre 2021
Périod : 15 septembre 2018    Duration : 3 ans
Level required : Master 2 en écologie ou biologie du comportement
Laboratory :
UMR CIRAD-CNRS(5120)-INRA(931)-IRD(123)-Université Montpellier,"botAnique et Modélisation de l'Archtecture des Plantes et des végétations"

Job description :

Purpose :
Le déclin des pollinisateurs menace notre agriculture, la biodiversité de notre flore et notre sécurité alimentaire. Le frelon asiatique, Vespa velutina, une espèce invasive, conséquence directe de l’intensification des échanges et du changement climatique, se répand rapidement en Europe et met en danger les populations d’abeilles domestiques, Apis mellifera, et leurs services de pollinisation. Cependant les campagnes d’éradication sont peu efficaces et dommageables pour la biodiversité, incitant à développer des pièges avec un appât sélectif.
Alors qu’aucun piégeage phéromonal ne voit encore le jour, la thèse s’insère dans un projet qui propose de s’inspirer, plutôt que de l’insecte lui-même, d’une plante piégeant naturellement le frelon. Le projet vise à identifier les signaux visuels et olfactifs de plantes carnivores du genre Sarracenia observées piéger le frelon asiatique mais peu ou pas l’abeille domestique, quantifier leur attractivité et repérer les signaux sélectifs, dans le but de développer un piège biomimétique spécifique du frelon. La thèse se focalisera sur la recherche de signaux sélectifs qui seront identifiés et testés par des expérimentations en laboratoire et in fine sur le terrain. Elle bénéficiera d’un encadrement par un consortium impliquant des chercheurs spécialistes des plantes carnivores, du frelon et de l’abeille ainsi que des compétences pointues et complémentaires en écologie des interactions plantes-insectes, chimie des composés volatils, signature spectrale, modélisation de la vision, et électrophysiologie, toutes nécessaires pour identifier les signaux sensoriels attirant spécifiquement le frelon.


Other détailsSujet-these-MUSE-Carnivespa2018.pdf

Publications of the team related to the subject :

(1) Gaume L., Bazile V., Huguin M. & Bonhomme, V. 2016 - Different pitcher shapes and trapping syndromes explain resource partitioning in Nepenthes species – Ecology and Evolution, 6: 1378–1392. (

(2) Bazile V., Le Moguédec G., Marshall D.J. and Gaume L. 2015 - Fluid physico-chemical properties influence capture and diet in Nepenthes pitcher plants. Annals of Botany, 115:705-716.

(3) Di Giusto B., Bessière J.-M., Guéroult M., Lim L.B.L., Hossaert-McKey M., Marshall D.J. & Gaume L. 2010- Flower-scent mimicry masks a deadly trap in the carnivorous plant Nepenthes rafflesiana. Journal of Ecology, 98: 845-856.

(4) Nazzi F., Le Conte Y. 2016. Ecology of Varroa destructor, the Major Ectoparasite of the Western Honey Bee, Apis mellifera. Annual Review of Entomology, 61: 417-432.

(5) Dussaubat C., Maisonnasse A., Alaux C., Tchamitchan S., Brunet J.-L., Plettner E., Belzunces L.P., Le Conte Y. 2010 – Nosema spp. infection alters pheromone production in honey bees (Apis mellifera). Journal of Chemical Ecology, 36 : 522-525.

(6) Villemant C, Barbet-Massin M, Perrard A, Muller F, Gargominy O, et al. (2011) Predicting the invasion risk by the alien bee-hawking Yellow-legged hornet Vespa velutina nigrithorax across Europe and other continents with niche models. Biological Conservation 144: 2142-2150.

(7) Rome Q, Villemant C (2016) Invasive species: Bee-hawking hornet already in line of fire. Nature 534: 37-37.

(8) Rome Q, Muller FJ, Touret-Alby A, Darrouzet E, Perrard A, Villemant C. 2015. Caste differentiation and seasonal changes in Vespa velutina (Hym.: Vespidae) colonies in its introduced range. Journal of Applied Entomology 139, 771-782.

(9) de Premorel G., Giurfa M., Andraud C., Gomez D. 2017 Higher iridescent-to-pigment optical effect in flowers facilitates learning, memory and generalization in foraging bumblebees. Proc. Roy. Soc. Lond. B 284:20171097.

(10) Gomez D, A Grégoire, M Del Rey Granado, M Bassoul, D Degueldre, P Perret, C Doutrelant. 2014. The intensity threshold of colour vision in a passerine bird, the blue tit. Journal of Experimental Biology 217: 3775-3778.

Knowledge required :

Le/la candidat/e devra avoir une expérience au moins dans l’un des domaines que sont l’écologie chimique ou l’écologie comportementale, ainsi que des connaissances en entomologie et/ou sur les insectes sociaux. Une expérience préalable avec des hyménoptères constituerait un plus.

Desirable qualities :

Outre un bon niveau académique, nous recherchons des qualités comme la rigueur, le dynamisme, la curiosité, la créativité, l’autonomie, la capacité à travailler en équipe, un caractère agréable et une bonne maîtrise des langues. Pas d’allergie au venin d’hyménoptère. Nous pouvons fournir un projet plus détaillé sur simple demande.

Additional comments :

Financement MUSE (Montpellier Université d'Excellence) - projet CARNIVESPA