Trainee Positions

Position N° : PRS-17-157

Détection automatique de sites à fossés précolombiens sous forêt guyanaise à partir de levés LiDAR

Type : Stage Master 2
Place : AMAP Montpellier
Périod : février-septembre 2018    Duration : 6 mois
Level required : formation généraliste en télédétection ou analyse d’image ou traitement du signal
Laboratory :
UMR CIRAD-CNRS(5120)-INRA(931)-IRD(123)-Université Montpellier,"botAnique et Modélisation de l'Archtecture des Plantes et des végétations"

Job description :

Purpose :
Ce stage s’inscrit dans le cadre du projet LongTIme (Long Term Impact of ancient Amerindian settlements on Guianese forests). Ce projet stucturant du labEx CEBA (Centre d’Etudes de la Biodiversité Amazonienne, http://www.labex-ceba.fr/) associe archéologues, géophysiciens, pédologues, écologues, anthropologues et experts amérindiens. Il vise à quantifier l’intensité et la distribution de l’occupation du territoire guyanais par des populations précolombiennes, et à estimer l’impact de cette occupation sur la biodiversité actuelle des forêts.
En forêt guyanaise, les sociétés précolombiennes ont laissé de nombreux artefacts, les plus remarquables étant des « sites à fossé ». Comme leur nom l’indique, ces sites sont caractérisés par la présence d’un fossé, qui parfois entoure le sommet d’une colline (« montagne couronnée »), parfois barre l’accès à un relief étroit et plus ou moins escarpé (« éperon barré »), ou encore délimite une zone sur un plateau (« campement »). Bien qu’en grande partie comblés après des siècles d’abandon de ces sites, les fossés sont encore repérables au sol, et sont surtout détectables sur des Modèles Numériques de Terrain (MNT) issus de levés LiDAR aéroporté à forte densité de points.
Depuis une dizaine d’années, les surfaces couvertes par de tels levés LiDAR sont de plus en plus importantes, ce qui a permis la détection d’un nombre croissant de sites à fossés. Cependant, la détection de sites nouveaux a jusqu’à présent été faite uniquement par exploration visuelle des MNT par des experts.
Dans la perspective d’une couverture de plus en plus large du territoire par des MNT issus de LiDAR, il semble donc intéressant de mettre au point une méthode de détection automatique d’artéfacts susceptibles de correspondre à des sites à fossés. Son application permettrait d’améliorer la carte archéologique de la Guyane, et de mieux quantifier l’intensité de l’occupation précolombienne du territoire dans les zones forestières.


Other détailsStageM2_DetectionFossesSousCanopee.pdf

Knowledge required :

intérêt pour l’informatique et le traitement de données

Desirable qualities :

autonome et rigoureux.se